Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 00:33

Cette année la remise des dipômes et médailles du travail des promotions de Juillet 2014 et Janvier 2015 se déroulera, en cloture des dépôts de gerbes au monument aux morts et du défilé au travers de quelques rue de la ville, en la salle du conseil municipal de la mairie de Douvrin.

L'ancienneté au travail est récompensée. Après vingt ans de fidélité, c'est la médaille d'Argent. Après l'argent vient le Vermeil, pour 30 ans de bons et loyaux services La médaille d'Or, pour cinq années supplémentaires, Enfin, la médaille « Grand Or », qui ne récompense pas moins de quatre décennies passées au service de l'entreprise. suite au décret 2000-1015 du 17 octobre 2000 la référence au nombre maximum d'employeurs est abrogée.

J.O. n° 243 du 19 octobre 2000 - page 16651 - texte 22 (NOR : MEST0011405D)

 

Cette année ce n'est pas moins de 32 récipiendaires (12 femmes et 20 hommes), pour 37 médailles dont 8 en argent , 9 de vermeil, 7 d'or et 13 Grand-Or.

 

Nous vous attendons nombreux.

LES PROMUS :

Madame Chantal WROBLEWSKI Argent 1 janvier 2015

Monsieur Denis DESPREZ Vermeil 1 janvier 2015

Monsieur Patrice LENIERE Vermeil 1 janvier 2015

Madame Régine VANDOORNE Or 1 janvier 2015

Monsieur Christian BATSIK Grand Or 1 janvier 2015

Monsieur Serge CAVÉ Grand Or 1 janvier 2015

Madame Thérèse GORNECKI Grand Or 1 janvier 2015

Monsieur Maurice MOYART Grand Or 1 janvier 2015

Monsieur Robert BEAUDEVIN Argent 14 juillet 2014

Monsieur Antoine FROMENT Argent 14 juillet 2014

Madame Chantal HILD Argent 14 juillet 2014

Madame Christine LAURY Argent 14 juillet 2014

Madame Catherine LOONIS Argent 14 juillet 2014

Madame Isabelle NOWAK Argent 14 juillet 2014

Madame Anne-Marie ROMERO Argent 14 juillet 2014

Monsieur Robert BEAUDEVIN Vermeil 14 juillet 2014

Monsieur Antoine FROMENT Vermeil 14 juillet 2014

Madame Chantal HILD Vermeil 14 juillet 2014

Madame Christine LAURY Vermeil 14 juillet 2014

Madame Catherine LOONIS Vermeil 14 juillet 2014

Monsieur Bruno DELVAL Vermeil 14 juillet 2014

Monsieur Franck DUBOIS Vermeil 14 juillet 2014

Monsieur Jean-Louis LEFERME Vermeil 14 juillet 2014

Monsieur Gilles LEROUX Vermeil 14 juillet 2014

Madame Roseline POUDROUX Vermeil 14 juillet 2014

Madame Thérèse GORNECKI Or 14 juillet 2014

Madame Liliane HENNEBELLE Or 14 juillet 2014

Monsieur Antoine LATOCHA Or 14 juillet 2014

Monsieur Jean-Louis LEFERME Or 14 juillet 2014

Monsieur Dany LOQUET Or 14 juillet 2014

Madame Nicole MOULARD Or 14 juillet 2014

Madame Erika BARANOV Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Daniel BOULONNAIS Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Dominique DRELON Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Patrick ESTARELLAS Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Jean-Louis LEFERME Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Serge MAKALA Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Éric SION Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Jose TREDEZ Grand Or 14 juillet 2014

Monsieur Joël WANTIEZ Grand Or 14 juillet 2014

Rendez-vous nombreux a partir de 9 heures 30, place de la mairie (Emile Basly) pour le dépôt  de gerbes au monument aux morts.

Déroulement et Discours.

Salle du conseil municipal de Douvrin 

Mesdames, Messieurs les élus,

Mesdames, Messieurs les récipiendaires,

Mesdames, Messieurs,

Cher amis Douvrinois,

 

Au nom du Conseil d’administration, je tiens à vous dire que je suis particulièrement heureux de vous recevoir aujourd'hui. Nous avons l'honneur et le plaisir de vous remettre le diplôme de la médaille d'honneur du travail.

Mais avant de poursuivre, je dois vous préciser le déroulement de la cérémonie.

Après le discours de bienvenue, nous allons appeler chaque récipiendaire, d’abord les médaillés d’argent, puis les Vermeils, ensuite l’Or et pour terminer les Médailles Grand Or.

Chaque récipiendaire, outre le diplôme, sera épinglé de la médaille d’honneur du travail, soit celle reçue de son employeur, soit, pour les diplômés dont l’entreprise ne l’offre pas, la médaille offerte par la municipalité. L’association remet à chaque primo médaillés, c'est-à-dire chaque récipiendaire de la médaille d’argent la carte d’adhérent avec le timbre de l’année 2015, ainsi que le cadeau traditionnel. La municipalité complète les récompenses d’une corbeille de fruits.

Tous les récipiendaires seront invités pour la photo de groupe en fin de cérémonie, qui se déroulera exceptionnellement sur le perron de la mairie.

Ce sont, 15 personnes qui vont être récompensées aujourd’hui, parmi lesquelles 4 femmes et 11 hommes. Nous allons leur remettre les diplômes correspondant à des médailles d'argent, de vermeil, d'or et grand or.

Aujourd'hui, 1er mai 2015, j'aurai dans quelques minutes le plaisir et l'honneur de remettre aux récipiendaires des promotions de juillet 2014 et janvier 2015, une médaille qu'ils et elles ont mérité, la médaille du travail.

Vous comprendrez donc que je veux commencer cette rencontre en adressant à toutes celles et à tous ceux d'entre vous qui vont ainsi être honorés en présence de leurs familles et amis, mes plus vives et chaleureuses félicitations en mon nom personnel et au nom du bureau de la section des médaillés de Douvrin dont certains membres m'entourent et que je veux citer :

Oui, Mesdames, Messieurs,

En vous décernant cette médaille du travail, c'est notre République, c'est la France qui vous félicite pour toutes vos années d'activités salariées.

C'est aussi, pour vous, l'occasion de vous réjouir en famille, entre amis, entre collègues.

Je souhaite donc que cette fête soit réussie, joyeuse et, très modestement, je me permets de m'associer à cette joie.

Cette journée du 1 mai 2015 sera certainement aussi pour vous l'occasion de jeter un regard en arrière sur ces années passées de votre vie, de mesurer le temps parcouru, d'évaluer les changements qui ont marqué cette période écoulée, avant de vous projeter à nouveau dans l'avenir.

Pour quelques-uns d'entre vous, la remise de cette médaille correspond exactement, ou à quelques mois près, à la fin de votre vie professionnelle.

Qu'il me soit donc permis, pour ceux-là, d'ajouter à mes félicitations, des vœux très sincères d'une retraite heureuse, active, enrichissante et d'une vie nouvelle qui ne devra pas l'être moins.

Pour d'autres, cette distinction marque une étape dans leur vie de salarié. A ceux-là, je souhaite une poursuite d'activité aussi heureuse que possible et surtout humainement enrichissante.

Pour tous, enfin, c'est l'occasion individuellement et collectivement de mesurer combien le travail est un composant important de la vie de chacune et de chacun.

Je sais bien, en effet, que le travail, c'est souvent aussi des difficultés, de la fatigue, des ennuis, des soucis, des conditions pénibles et depuis que le chômage a étendu ses ramifications, une angoisse récurrente du lendemain.

Mais, le travail et l'entreprise, ce sont en même temps, des lieux où on noue des relations, des relations professionnelles, des relations de militantisme, des relations personnelles et des relations amicales.

Le travail, c'est enfin, le moyen, pour certains tout au moins, de se réaliser, de contribuer à un destin commun, de faire preuve de ses capacités de création, de réalisation et d'initiatives... Somme toute, Mesdames et Messieurs, le travail c'est la vie.

Si je sais que bien du chemin reste à parcourir pour que le travail soit davantage un espace de vie valorisant et chaleureux, si je sais que l'évolution du travail, de sa rémunération, de ses conditions, c'est d'abord le fruit des revendications et des luttes des travailleurs concernés pour un partage plus juste des richesses créées grâce à eux, je sais aussi toute la valeur intrinsèque du travail, une valeur qu'on mesure tragiquement quand, justement, on s'en trouve exclu et privé.

Je parle une fois encore du chômage, ce drame, cette question première, ce cancer de la société, le chômage qui est d'abord une effrayante suite de drames individuels, personnels, un chômage qui, en France, touche des millions d'entre nous.

Bien sûr, pas plus que quiconque, je ne vais aujourd'hui, sortir de ma poche la solution à ce drame.

Et bien sûr, je ne vais pas ici jouer à désigner du doigt les responsables de ce chômage ou ceux qui sont incapables de le juguler.

D'autres, depuis près de 40 ans, s'y sont essayés, ont vitupéré, ont condamné et ont désigné « des » responsables avant, une fois élus, qu'on ne les voit à l'œuvre.... Et je sais qu'aujourd'hui plus personne ne pense sérieusement qu'un simple changement de majorité suffira à faire régresser ce mal.

C'est pourquoi, pour nous tous, je souhaite aux gouvernants d'aujourd'hui et à ceux de demain, quel qu’ils soient, de réussir enfin à réduire le chômage et de redonner à tous le minimum d'espoir.

Cela dit, une fois encore ce matin, personne ne m'empêchera de considérer qu'il est trop facile de la part de certains milieux dirigeants de l'économie, de la finance, des États ou de l'Europe de tenir le discours de la responsabilité des salariés et travailleurs dans la crise que nous traversons.

Je ne veux pas me laisser aller à citer des exemples, mais je dis ma colère devant tant de mesures qui touchent les salariés et leurs familles dans leur pouvoir d'achat.

Cela ne m'empêchera pas non plus de penser qu'il est trop facile de revendiquer régulièrement tel ou tel avantage fiscal, en promettant de créer des centaines de milliers d'emplois, des emplois qu'on ne voit jamais ensuite vraiment se concrétiser une fois les avantages obtenus.

Cela ne m'empêche pas de redire, au risque de lasser, que personne ne peut sérieusement prouver que c'est par la régression des droits sociaux que l'on combattra le chômage...

Plus on a cassé les protections sociales, plus on a joué la carte du « tout libéral » et du tout financier, plus il y a eu du chômage, plus il y a eu des inégalités, plus il y a un véritable danger pour la paix sociale.

Au contraire, plus il y a une organisation sociale forte, plus il y a de négociations syndicales structurées, plus il y a de protection sociale moderne et mieux les pays peuvent et pourront se sortir des crises.

Vous me pardonnerez, j'espère, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs d'avoir, durant quelques instants, quitté le registre des félicitations cordiales pour aborder ces questions plus austères.

Mais comment pourrait-on en 2015 une fois encore, fêter le travail et fêter les travailleurs sans avoir une pensée pour ces millions d'exclus du travail, sans parler du chômage, sans lancer, encore une fois, un appel à tous pour faire de la lutte pour l'emploi, la priorité des priorités ?

Vous le savez, et nous le savons tous, c'est la grande bataille de notre temps, une bataille qui dure depuis des décennies et dont malheureusement on ne voit pas la fin.

Le gouvernement, les assemblées nationales et les collectivités locales y ont leur place... C'est le fondement de notre République.

Les organisations professionnelles et syndicales y ont aussi la leur, à condition de les écouter et de les entendre.

Les structures de toutes natures, administrations, associations d'insertion y participent si et quand elles en ont les moyens, en particulier financiers, ce qui est, chaque jour qui passe, de moins en moins vrai.

Mais je garde la conviction qu'une des clés du succès et au moins une des clés pour empêcher une nouvelle dégradation de la situation, c'est la mobilisation de toutes les forces vives et de tous les citoyens, chacun à sa place.

C'est de la coordination de ces millions de volontés que peut venir l'ébauche de solutions pour une nouvelle croissance durable, pour l'emploi de la jeunesse, pour l'emploi des plus âgés et donc pour l'avenir des retraites et de la sécurité sociale.

Au moment où vous allez les uns et les autres vous voir remettre une distinction au combien méritée, je voulais vous le dire avec force : nous avons encore devant nous un grand combat à mener, et je sais que, pour la plupart, vous en serez !

De cela aussi je vous remercie en renouvelant à chacune et à chacun d'entre vous, mes plus sincères, mes plus cordiales et mes plus chaleureuses félicitations pour une médaille que je vais maintenant vous remettre individuellement.

 

Je souhaite, pour conclure, que la société continue encore longtemps à témoigner de la sorte sa reconnaissance à celles et ceux qui l’ont servie et ont aidé à sa progression.

Mesdames et Messieurs, au nom du Conseil d’Administration, je vous adresse toutes mes félicitations pour la distinction qui vous est attribuée aujourd'hui.

Pour rappel je précise nos activités d’entraide et de solidarité :

Distribution d’une corbeille de fruit aux adhérents hospitalisés au moins 1 nuit sur présentation du bulletin d’hospitalisation.

Dépôt d’une plaque ou d’une gerbe et accompagnement du drapeau lors du décès d’un membre médaillé.

Distribution d’un colis de fin d’année :

Aux anciens de plus de 65 ans.

Aux veuves ou veufs l’année du décès des ayants droits

À l’invalide de 80% et plus, de moins de 60 ans

La carte de membre sympathisant, donne droit elle aussi aux mêmes avantages hormis l’invalidité et l’accompagnement lors du décès.

Je remercie vivement encore les récipiendaires et leur famille présents à cette manifestation, qui donne un intérêt chaleureux à l’association.

Je remercie les membres du bureau pour leur bénévolat.

Je pense avoir fait le tour d’horizon de notre association, et passe la parole à Monsieur Jean-Michel DUPONT, maire de Douvrin.

Honneur aux médaillés de ce 1er mai 2015, jour de fête du travail, Ensemble, fêtons les travailleurs.

Nous allons maintenant appeler les récipiendaires pour recevoir leur diplôme ainsi que leur médaille, je rappelle que la médaille pour les personnes ne l’ayant pas reçu de leur employeur est offerte par la municipalité, ainsi que la corbeille de fruits. L’association quant à elle fleurira les dames et offrira à chacun des récipiendaires un petit cadeau et un brin de muguet.

Je vous remercie. 

Nous allons maintenant procéder à la remise des médailles...

Aujourd'hui, vous êtes :

8 à recevoir une médaille d'Argent (20 ans)

9 à recevoir une médaille Vermeil (30 ans)

7 à recevoir une médaille Or (35 ans)

13 à recevoir une médaille Grand or (40 ans)

Après la remise de 8 médailles d’Argent, 9 médailles de Vermeil, 7 médailles d’Or et 13 médailles Grand-Or.

Y a-t’il des personnes dont nous aurions oublié d’appeler ?

Nous avions prévu de rencontrer, au bas de l’escalier, un dernier récipiendaire il n’a pas pu se déplacer suite à une rechute de son état de santé. Néanmoins, je propose à tous les récipiendaires de descendre pour faire la photo de groupe sur le péron de l'hôtel de ville

Nos manifestations pour l’année 2015

Outre la cérémonie de ce jour,

Lundi 6 avril                     Brocante, Vide Grenier, de 8 heures à  18 heures. Douvrin Lamendin.

Vendredi 1er mai                Repas dansant animé par l’orchestre Pascal Lejosne.

Dimanche 24 mai               Nous n’organiserons pas la 53ème édition de la traditionnelle Brocante, Marché aux puces que nous avions prévu.

Samedi 19 septembre         Marché aux puces à l’occasion de la ducasse en semi nocturne de 12 heures à 21 heures. Automne à Douvrin

Samedi 24 octobre             Concours de Belote.

Dimanche 25 octobre         Loto. Animé par Serge

Vendredi 4 décembre         Remise des colis aux anciens.

Samedi 22 novembre         Assemblée générale ordinaire.

 

Je passe la parole à Monsieur Jean-Michel DUPONT, maire de Douvrin, pour la clôture de la cérémonie.

Nous vous souhaitons un très bon après-midi.

Lacher de pigeons en cloture du défiler du 1er mai
Lacher de pigeons en cloture du défiler du 1er mai
Lacher de pigeons en cloture du défiler du 1er mai

Lacher de pigeons en cloture du défiler du 1er mai

Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron
Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron

Dans la salle du conseil municipal de Douvrin Reportage photos de Mickael Caron

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Gibault
commenter cet article

commentaires